The Side World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des ailes pas si blanches que ça. Caleb [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb White

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Des ailes pas si blanches que ça. Caleb [Fini]   Jeu 6 Nov - 21:00


Caleb White
"Et maintenant, je n'entend plus que ta voix."
 

Bonjour ou bonsoir, mes p'tits lapins sucrés. Mon nom à moi, c'est Caleb White ! Je suis né le 13 mars à Miami. Je suis un jeune canard de 24 ans, classe non ? Un petit secret pour la route ; je suis attiré par les hommes et présentement célibataire.. On me dit souvent que je ressemble à Shiki, en plus sexy. Parlant de sexyness, je fais partie du groupe Gardien, et nous y sommes tous très sexys.Je travaille comme Barman, dans le quartier du Centre ville.


physique
Comment parler de nous physiquement? Décrire nos yeux, notre taille, ou encore nos habits? Pour ma part, je suis plutôt grand, je ne me suis pas mesuré depuis longtemps mais je fais environs un mètre soixante-dix-sept? Plus ou moins .. pas sûr. Ma peau est plutôt claire et contraste avec mes cheveux ébènes, cheveux, qui m'arrivent au bas de la nuque, juste avant mes épaules. Ce n'est pas surprenant à l'époque ou l'on vit, mais j'ai des yeux rouges vifs et sanguins. Je suis donc assez sensible au soleil, c'est peut être pour cela; ma peau si claire et ma tendance à porter du noir? Enfin bon, il y'a toujours mes ailes qui m'aveugleront de leur blanc agressif...  Je suis musclé sans être un musclors non plus... fin à la fois.  Je déteste qu'on me touche la tête, c'est une zone de mon corps, en plus des zones intimes, que je ne laisse personne toucher. J'ai une sainte horreur de cela. Si non de quoi puis-je encore parler... Tout comme ma tête je n'aime pas qu on touche à mes ailes en le faisant exprès, C'est trop sensible, ça m'irrite et me trouble, j'en deviens rapidement violent. Je porte assez souvent des gants pour des raisons personnels. Si non je n'ai pas de marque distinctive sur le corps.. non en fait, juste un seul. Un grain au niveau du bassin mais quelle importance?

caractère
Et bien... Ma plus grande qualité? C'est que je n'en ai pas! Et puis mon pire défaut... c'est que je suis têtu. Je suis également un emmerdeur, et j'en suis bien fier mais je reste tout de même de mon côté, je n'aime pas être entouré de monde... je n'aime pas ... ça m énerve. Je préfère la tranquillité et le silence. Je ne suis pas spécialement égoïste ou généreux... juste que je garde mon nécessaire et je donne ce dont je n'ai pas besoin. Je suis également une personne dévouée, pour mon protégé je ferais tous et peut être un peu trop... ce que je ne soupçonnais pas est que je suis possessif... c'en est presque maladif, une jalousie qui me ronge. Je suis prêt à tué pour garder ce qui est à moi, mon protégé ou mon amant. L'un ou l'autre peu importe, c'est à moi et moi seul. Et qu'ils le veulent ou non, lorsqu ils sont à moi, je les garderais toujours, bien sûr, avec eux je ne suis pas comme avec tout le monde.  J'ai comme tout le monde je présume des peurs... j'ai horriblement peur des camions, surement à cause de ma mort...ou des voitures, des accidents...  et puis c'est idiot, mais j'ai encore une autre peur mais vous n'avez pas besoin de tout savoir. Je suis une personne pas très vive, plutôt posé mais parfois je peux devenir agressif, si on attaque mon protégé ou une personne que j aime tout particulièrement, ou si on me cherche. Après tout, les autres font trop de bruits, ils devraient disparaitre.


Les plumes tombes souvent en rouge.

Que c'est il passé ce jour là? Dans ma premier vie je n'étais pas des plus doux. J'avais plutôt tendance à beaucoup me battre, être impulsif. Je n'avais pas vraiment l'attention de tout enfant, mère hystérique et décédée tôt, père violant et qui ne donnait pas de nourriture sur la table malgré les aides. Il fallait voler et me battre contre des groupes de garçons qui n avaient rien d'autre à faire que d’embêter les plus jeunes et esseulés. Mais bon, après tout je m'y habituais, à force, les coups ne font plus si mal et on fini par se débarrasser de ce qui nous dérange. Comme un père agaçant et inutile ainsi que des types qui auparavant avait marché aussi bien sur votre corps que sur votre âme.  A force d'années le sang n'était plus rien sur les mains, quelques corps à faire disparaitre rien de plus.

Les enfants fuient en voyant votre regard noir. Des cheveux décoloré et même un tatouage dans le cou. Évidemment qu'on a pas l air d un gentil garçon de bonne famille. La vie était monotone mais au moins c'était devenu une ligne droite , parfois c'est moi qui m en prenait des coups de couteaux ou des bar en fer, et personne ne sen souciait. Alors j allais à des endroits calme comme la forêt à coté du parc le soir pour me reposer, personne ne venait jamais ici, et même si je n avais plus de force j 'étais à l’abri.

Un soir vers les onze heure alors que j 'étais pas mal amoché je suis tombé sur une jeune fillette , une petite tête blonde de douze ans, dans mon coin! Catherine qu'elle s'appelait. Comme à tout gamin ma première réaction fut de lancer un regard noir pour la déloger de ma place mais étrangement cette gamine ne bougeait pas, elle sembla plutôt amusée par mon air de tueur et me tendit sa petite main pour se présenter.  Comme choqué et surpris je ne pus que tendre la mienne, je me posa ensuite contre un arbre et ne la regarda même plus, mais j avais bien remarqué dans son cou, sur ses bras et ses jambes ces gros hématomes violaces et les marques indiquaient clairement que l enfant ne s'était pas simplement battu avec d'autre enfants et l'heure prouvait mes pensées.  Cette jeune fille je la revis plusieurs fois au même endroits, assise à me sourire lorsque je venais, je ne songeais même pas à changer d'endroit, non cette enfant était si douce que même moi je ne pouvais pas la repousser. Ma fierté en prenait un coup ... alors que jour après jour je la voyais et tissais des liens, je remarquais toujours ses bleus, un jour elle voulu bien m expliquer, j avais l impression que cette jeune fille aurait pu être ma sœur... peut être est-ce pour cela que je me suis attaché à elle?

Les jours défilaient rapidement, j'avais un petit taf, inutile de dire que je ne m'y plaisais pas... Je devais dans tout un bâtiment apporté d'un étage à l autre des affaires et dossiers. Coursier c'est cela? Enfin bon.. je n'aimais pas faire cela c'était agaçant... ça ne faisait que quelque mois, et déjà j'avais envie de partir, de claquer cette porte et d’emmener avec moi Catherine pour une meilleure vie. En parlant de cela, je vie cette petite, elle semblait retenir des larmes, c'était la première fois que je la voyais ainsi, de l'autre côté de la route, Je lui fis un signe mais elle ne me voyait pas, avançant sans vraiment regarder. Je ne sais pas ce qui se passait mon esprit avait comme cessé de fonctionner alors que mon corps bougeait, un grand bruit de klaxon se faisait entendre, des gens paniqués, je ne savais pas si elle allait bien, étendu sur le sol tout était allé si vite, si vite et si froid. Alors c'est ça ma mort? Entouré des badauds et sous les yeux de Catherine qui avait enfin réalisé la situation? J'aurais voulu lui dire de ne pas pleurer, mais c'était trop tard. On dit que je suis mort sur le coup, je ne m'en souviens pas, mais je n'ai pas eu mal il me semble. Et puis, ma vie n'avait jamais rien valu. C'était un grand camion qui m'avait fauché un jeudi fin de journée.

Moi qui me pensais mort... je ne sais pas comment ni pourquoi.. mais mes yeux se sont ouverts, ma vue pourtant... n'était pas la même. Le monde me semblait.. différent... Lorsque j'ai réalisé que j'étais bel et bien mort et que mon corps n'était pas le mien, je compris également quelque chose au fond de moi. Pour commencé Un Death angel m'avait donné vie... Celui du vent si j'ai bien compris et ressentis... je ne sais pas vraiment qui il est mais j'ai comme une confiance en cet être. Alors que mes yeux n'étaient ouvert que depuis quelque heures, mon corps réagissait malgré moi, quelque chose m'appelait, comme si fort, tellement en détresse, mais peut être était-ce dans ma tête? Voilà que je le vis, une silhouette charmante, une énergie qui pourrait me troubler plus que quiconque, j'avais envie de le connaître, envie de le toucher et surtout.. envie de le protéger. De là commence enfin ma mission, à mes risques et périls...


derrière l'écran

* Pseudo : Caleb
* Age :18
* Comment as tu connu le forum?: Eden
* Le code : bon bye Gab'
* Des suggestions?: Nyom nyom


fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Livingstone
Death Angel Quintessense Admin
Death Angel Quintessense Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Des ailes pas si blanches que ça. Caleb [Fini]   Ven 7 Nov - 8:15

Bonsoir et Bienvenue à TSW    

Je n'ai rien à redire à ta fiche tu es donc


Validé


N'oublies pas de remplir les divers formulaires et amuse toi bien parmis nous ^___^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesideworld.frbb.net
 
Des ailes pas si blanches que ça. Caleb [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'un a ses idées, l'autre ses ailes [PV]
» Quand un ange perd ses ailes → Angel S. Sawyer [Terminé]
» Ailes arrières
» red ailes
» Ailes du Zéphyr # The End #

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Side World :: Ce qu'il faut savoir avant d'entrer dans notre Monde :: Qui êtes vous? :: Fiches Validées :: Fiches Validées Guardian-
Sauter vers: